5 novembre 2015
Si vous avez raté le #HUBDAY Future of Work…

FutureofWorkLa conférence HUBDAY Future of Work d’aujourd’hui était l’opportunité de faire le point sur l’organisation du travail dans les entreprises. Définir le nouveau rôle des RH, réinventer l’engagement des collaborateurs sont essentiels pour devenir un acteur clé de la transformation digitale au sein de son organisation.

Deux, trois  éléments que nous avons retenu tout au long de cette dense matinée (le reste en tweets dans le Storify en-dessous) :

  • La transformation digitale commence par le recrutement : les métiers du digital évolue vite (voir ici notre précédente étude), il est nécessaire de faire évoluer sa façon de recruter pour y faire face. Les vrais experts du recrutement ne se contentent pas d’une vague étude sur le métier de CDO (Chief Digital Officer) pour en connaitre les profils, ils les côtoient au quotidien. Cela évitera de dire des énormités comme je l’ai vu récemment du genre « La tendance pour un CDO c’est plutôt un ingénieur spécialiste en Data » !! De toute façon le CDO est un métier quasi mort né (mais ça c’est un autre sujet). 😉
  • Recruter des talents innovants passe par des techniques de recrutement innovantes : c’est pas moi qui l’ai dit c’est Alex Pachulski de Talensoft
  • L’organisation du travail commence par celle des espaces de travail : les lieux, la convivialité, mais aussi la liberté de choix des outils contribuent fortement au bien être, à la créativité et à l’efficacité des vos équipes.
  • L’innovation est un état d’esprit qu’il faut répandre dans toutes les équipes ! Test and learn, expérimentation, temps laissé, organisation du travail, outils collaboratifs, confiance…mettez tout en oeuvre pour favoriser l’innovation et la créativité.
  • On s’achemine vers des réseaux sociaux d’apprentissage collaboratif, Linkedin en est un bon exemple avec le rachat récent d’un gros acteur du elearning
  • Doit on répondre aux besoins de formation ou plutôt donner envie d’apprendre ? : Thierry Curiale d’Orange nous a brillamment mené sur cette réflexion
  • Faites du social listening de votre marque employeur : c’est le meilleur moyen d’anticiper des crises y compris interne. Pour cela utiliser les outils du web marketing (on vous le dit régulièrement le RH doit se transformer en marketer aussi).
  • Faites confiance à vos salariés ! : les exemples de My Little Paris et de Hyatt sont intéressants (lire les tweets)

Pour un tour plus complet, je vous invite à lire le résumé en tweets sur Storify :