14 mai 2020
Les 15 softskills recherchées par les recruteurs

 

Softskills et recrutement du point de vue des recruteurs

Quelles soft skills cherchent les recruteurs ?

Comme nous l’évoquions dans notre article softskills et recrutement, les responsables ressources humaines et les recruteurs s’y attachent de plus en plus. Mais que cherchent-ils ? Une étude du World Economic Forum proposait ainsi en 2019 les 15 softskills à retenir. Aujourd’hui, à partir de l’expérience d’Altaïde sur l’évaluation systèmatique, avec Talentoday, des candidats rencontrés, nous avons revisité cette liste.

Une autre étude Monster / Les Echos met en lumière que les soft skills les plus appréciées des recruteurs sont les suivantes :

  1. L’adaptabilité et l’agilité
  2. L’esprit d’équipe
  3. La rigueur, l’organisation
  4. La motivation, la passion
  5. L’empathie, l’écoute.

La combinaison de ces soft skills nécessaires va bien sur dépendre du contexte du poste et de l’entreprise concernée. Il n’y a donc pas de règles absolues. Ainsi, à partir de notre expérience de nombreux candidats évalués chez Altaïde, nous avons identifié les 15 softskills nécessaires par type de poste.

Les 15 softskills les plus recherchées en 2020

Jérôme Hoarau, co-auteur du livre Réflexe Soft skills (Dunod 2014) rappelle que les softs skills sont transversales.
Chacune ayant un impact sur l’autre, il est ainsi impossible d’établir un classement au sens strict du terme.

15 softskills


La liste des 15 softskills proposée ci-dessous est réalisée à partir du classement du World Economic Forum des soft skills à posséder en 2020 et l’expérience d’Altaïde sur le sujet.

  1. La résolution de problèmes complexes :

    Dans un contexte de transformation digitale des entreprises et/ou d’adaptation rapide accélérée par la crise du COVID, les recruteurs cherchent des candidats orientés solutions, capable d’initiatives pour améliorer une situation ou résoudre des problématiques mouvantes.

  2. La confiance :

    Deux aspects dans ce critère : la confiance que l’on a en ses propres moyens, mais aussi la capacité à accorder sa confiance à son équipe (pour un manager), ou à ses pairs.
    Une organisation de plus en plus portée sur le télétravail se base sur la confiance.

  3. L’intelligence émotionnelle :

    L’époque où on faisait abstraction des émotions est révolue, aujourd’hui identifier ses émotions et celles des autres est essentiel pour mieux les gérer, ne pas les subir, et anticiper. L’intelligence émotionnelle, c’est aussi faire confiance à son ressenti, son intuition face à une décision importante (écouter sa voix intérieure).

  4. L’empathie :

    C’est un peu à la base de tout pour mieux être à l’écoute et comprendre la réalité d’une personne, d’une situation, et/ou d’un contexte.

  5. La communication :

    ou la capacité à convaincre, à faire passer ses messages de manière claire et concise.

  6. L’organisation :

    La multiplication des sollicitations (téléphone, réseaux sociaux, emails…) font que la gestion du temps est un problème majeur de notre époque. Savoir s’organiser, définir ses priorités, s’imposer des plages de travail concentrées sur tel sujet sont essentiels aujourd’hui.

  7. La gestion du stress :

    Le stress chronique est un mal de notre époque. Il est néfaste à notre concentration et notre prise de décision. Apprendre à le gérer est important. Cela passera aussi par une organisation différente. Les salariés en télétravail se disent souvent moins stressés, ne serait-ce que parce qu’ils n’ont plus celui du transport.

  8. La créativité :

    Dans un monde qui se transforme, face à des enjeux nouveaux, la créativité est « la » qualité essentielle à développer. Elle permet de favoriser les nouvelles idées et de penser hors du cadre pour innover.

  9. L’esprit d’entreprendre :

    Être entrepreneur dans son travail, c’est être proactif, positif pour proposer des idées et des solutions, et pas juste remonter des problèmes.
    Cela implique bien sûr en amont, un management basé sur la confiance qui porte une vision d’entreprise, et apporte du sens pour favoriser les initiatives au service du projet.

  10. L’audace : 

    ou le courage de porter ses idées, d’essayer des approches nouvelles. La culture « test and learn » est basée là-dessus : accepter de prendre le risque de l’échec d’une initiative que l’on met en œuvre.

  11. La motivation :

    Savoir s’auto-motiver, mais aussi être moteur d’une équipe en donnant du sens à ce que l’on fait, en regardant plus loin que le quotidien immédiat.

  12. La vision :

    Porter la vision d’un projet, d’une entreprise c’est la capacité à voir la route pour arriver à l’objectif final comme un marin va tirer des bords qui parfois l’éloigne du port à atteindre sans perdre de vue son but. Visualiser c’est savoir prendre du recul et zoomer sur un détail à la fois.

  13. La présence :

    Être en pleine conscience de ce que l’on fait, être présent dans une réunion (et ne pas penser à autre chose comme on faisait à l’école en cours de maths).
    En clair savoir faire abstraction de tout un tas de distractions.

  14. Le sens du collectif :

    « Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin. » Ce proverbe africain illustre bien ce sens du collectif souvent perdu alors que c’est tellement plus valorisant, énergisant de réussir ensemble quelque chose.

  15. La curiosité :

    Fondamentale dans le monde d’aujourd’hui, et dans la vie tout court, c’est la curiosité qui nous pousse à essayer des approches nouvelles, à continuer à découvrir l’autre, à apprendre. Je le dis souvent à mes étudiants : « Vous êtes ici pour apprendre à apprendre. Si vous n’apprenez plus, vous régressez. ».

 

Cet article est le 3 ème d’une série sur les softskills :

  1. Recrutement et softskills : pourquoi sont-elles nécessaires ?
  2. Softskills et Covid19 : Pourquoi la crise a renforcé leur importance ?

 Suivez notre page Linkedin ici pour ne pas louper les autres !

Vous souhaitez faire évaluer les softskills de vos équipes ou de candidats en recrutement ? Alors, n’hésitez pas à nous contacter ici pour profiter de notre service d’évaluation des softskills !

 

Partager

amet, Aliquam massa Donec eleifend dictum Curabitur id, velit,