13 janvier 2012
Une société poursuit un ex-employé à propos de Twitter (LeFigaro.fr)

Extrait Article Le Figaro du 28/12/01

« Nouvelle bataille juridique inédite autour des réseaux sociaux. L’Américain Noah Kravitz est poursuivi par son ex-employeur, le site Internet PhoneDog, pour avoir continué à gazouiller sur le réseau de micro-blogging Twitter avec son ancien compte créé alors qu’il travaillait pour elle. …

….Jacques Froissant, fondateur du cabinet de recrutement d’Altaïde, relativise: «Avant LinkedIn et Twitter, les professionnels conservaient les cartes de visites, puis les contacts Outlook, tout en changeant d’entreprises. C’est la même chose aujourd’hui.» Tout dépend en fait de l’utilisation qui en sera faite: si l’ex-salarié débauche des clients grâce à Twitter ou LinkedIn, il peut être attaqué pour «détournement de clientèle».

Le conseil de Jacques Froissant? Créer un compte Twitter au nom de l’entreprise, alimenté par les salariés et la direction, cette dernière détenant les codes d’accès. »