1 avril 2013
Trois astuces indispensables pour doper votre recherche d'emploi en ligne. Interview FranceTVInfo

Excellent article de Benoist Fechner sur le site FranceTV Info :  Trois pistes pour doper votre recherche d’emploi en ligne. Publié le

 

Quelques extraits (article complet à lire ici) :

 

Pour trouver un emploi ou pour changer de poste, le secret c’est de faire jouer son réseau. Hélas, le taux de chômage atteint des niveaux historiques, la concurrence n’a jamais été aussi rude sur le marché du travail et surtout, de réseau, vous n’en avez point… à l’exception du plus grand d’entre eux : internet.

…/…

D’autre services vont encore plus loin. C’est le cas de Qapa, une start-up française qui vient de fêter sa première année d’existence. « Vous y déposez votre CV et Qapa se charge ensuite d’aller chercher des offres d’emploi qui correspondent à vos compétences, et pas forcément à l’intitulé de votre poste », explique Jacques Froissant, patron de l’agence Altaïde et spécialiste du recrutement social. Au delà de la promesse commerciale, « l’idée est de faire sortir le candidat des cases qui lui sont imposées par exemple chez Pôle emploi », en lui proposant des jobs auxquels il n’aurait lui-même peut-être pas pensé.

…/…

CV Video : Jacques Froissant a d’ailleurs un avis tranché sur cette question : « Cela n’a jamais marché et cela ne marchera jamais. Les recruteurs n’ont pas le temps de s’y consacrer. »

…/…

Facebook : Dans tous les cas de figure, ne négligez pas les réseaux sociaux classiques. « Facebook n’est pas en France un outil de recrutement en lui-même, analyse Jacques Froissant. En revanche c’est un excellent outil de veille et il est intéressant de s’abonner à des pages d’entreprises pour se tenir au courant des opportunités qu’elles offrent. C’est aussi un bon moyen de faire savoir à son entourage que l’on cherche un emploi et donc de commencer à faire jouer son réseau. »

…/…

Linkedin, Viadeo : Pour le patron d’Altaïde, « créer un profil sur Viadeo ou LinkedIn est devenu indispensable ». C’est surtout le meilleur moyen de se constituer en ligne un réseau digne de ce nom. Ces deux sites concentrent plusieurs millions de membres en France (des dizaines de millions à l’étranger) et parmi eux, de nombreux recruteurs.

…/…

Et puisque toutes les offres d’emploi ne font pas l’objet d’une annonce officielle, vous pouvez également vous montrer proactif. « Selon les métiers, entre 20 et 60% des offres d’emploi sont diffusées de manière informelle. Un journaliste qui se contenterait de regarder les annonces pour trouver un job serait par exemple assez mal parti », averti justement Jacques Froissant. Pour pouvoir contacter directement d’éventuels employeurs, vous devrez cependant investir quelques dizaines d’euros dans un abonnement premium, mais le jeu en vaut sans doute la chandelle.

…/…

Enfin, comme le déplore Jacques Froissant, « les Français ont tendance à se replier sur eux-mêmes en période de chômage, là où justement ils devraient aller vers les autres ». Alors une fois tous ces outils pris en main, et saturé de comptes en tous genres sur les réseaux sociaux, ne restez pas bloqué derrière votre écran, sortez de chez vous.

Pour en savoir plus sur comment boostez votre recherche d’emploi avec les réseaux sociaux, je vous invite à lire « Guerilla Marketing pour trouver un emploi » aux Editions Diateino.