22 mars 2017
Les tendances recrutement dans le E-commerce

 

Les tendances recrutement dans le E-commerce : vidéo Youtube ! Le secteur de E-commerce reste un secteur phare et connaît une forte croissance.

 

Les chiffres :

La Fevad, la Fédération E-commerce et vente à distance, publie chaque année des données sur le secteur E-commerce. En 2016, le secteur du E-commerce totalise 72 milliards d’euros de chiffre affaire et une croissance d’environ 15%. Le nombre d’achat a, quant à lui, augmenté de 33%, ce qui veut dire que le panier moyen a diminué, les gens achètent plus et font des achats plus petits.

 

Un générateur d’emplois :

On parle de l’industrie du E-commerce, ce secteur économique connait une forte croissance et est donc propice au recrutement. En 2017, plus de 50 000 postes seront créés. En comparaison le commerce traditionnel connaît une augmentation de ses emplois de 3-4%, contre 17% pour le secteur du E-commerce.

 

Les enjeux

L’enjeu pour les acteurs du E-commerce est de se spécialiser. On assiste à une spécialisations des métiers. Par exemple, le poste de webmarketer s’est désormais spécialisé en plusieurs pôles : SEO, fidélisation, CRM, expérience clients, Data analyse… Face à ces métiers d’expertise, on rentre plus difficilement dans ce secteur sans réelles compétences précises.

Au contraire, pour les managers les enjeux sont différents. On leur demande d’être multi-spécialiste pour pouvoir comprendre tous les postes de son équipe et prendre les bonnes décisions.

 

Les métiers tendances:

Tous les domaines du E-commerce sont demandeurs d’emplois. 15% de croissance implique que toute la chaîne du E-commerce ait besoin de nouveaux talents.

Les postes techniques recrutent des front end, des développeurs opérationnels, des développeurs mobile.. Les métiers de la Data se sont fortement développés avec les Data Scientist ou Analyst. A ces postes s’ajoutent tous les métiers de la sécurité des données. Le marketing a vu ses métiers se transformer en social media manager ou growth hacker. Enfin tous les métiers de la chaîne logistique sont demandeurs.

Le secteur du E-commerce se porte donc bien et est un fort vecteur de professionnalisation !