8 juillet 2015
#Shake15 Retour sur les moments marquants – Jour 2

Après une première journée mémorable, #shake15 a continué sur sa lancée avec encore plus de speakers, plus d’ateliers et une ambiance toujours aussi unique. Retour sur ce qui nous a marqué pendant cette journée…

La Team Altaïde a officiellement passé l’Apérommerce à networker très sérieusement autour d’une bouteille d’eau gazeuse, et ce jusque tard dans la nuit. Cette deuxième journée n’était donc pas placée sous le signe de la forme olympique. Mais ne vous en faite pas, on a rien raté de l’événement ! Après celui du Jour 1, un petit topo sur ce qui a retenu notre attention lors de cette deuxième journée…

Entreprendre dans le digital sans perdre la raison

19144306639_7281ba70c1_o

 

Une table ronde aussi instructive qu’émouvante sur les joies de l’entrepreneuriat avec Gaël Duval (France Digital), Nicolas Cohen (A Little Market), Nicolas Trossat (Boutik Circus), Stéphanie Delestre (Qapa) et animée par Jacques Froissant. Les invités se sont ouverts et ont donné de précieux conseils aux futurs entrepreneurs : ne rien lâcher, passer des deals avec ses proches pour garder une vie équilibrée, avec soit-même pour ne pas s’embourber dans un projet voué à l’échec, apprendre à déléguer et communiquer avec ses collaborateurs… et surtout « brûler sa barque » ! Cette expression reprise de l’anglais a marqué les esprits, il faut se lancer dans l’entrepreneuriat sans bouée de sauvetage, sans « plan B » ni moyen de revenir en arrière. C’est l’une des clés de la réussite.

Cette table ronde était sans doute l’un des moment les plus humains de #shake15, celui où l’uberisation, les ROI et le Big Data ont laissé place aux problèmes familiaux, aux débuts difficiles, au doute constant… Un moment de partage et de proximité unique dans un salon e-commerce.

Manuel Diaz

19331737881_6a7287c5dc_o

 

C’est déjà un moment culte de #shake15, la présentation de Manuel Diaz sur la communication digital dans le secteur du luxe a très clairement marqué les esprit. Une éloquence rare, des slides aux petits oignons et une véritable leçon pour toute l’audience, Manuel Diaz est sans conteste le mec le plus quotable de ce #shake15. Mais si on ne devait garder qu’une citation (parmi les 12 qu’il débite à la minute) de sa présentation : « Si vous n’êtes pas une expérience, vous ne serez bientôt plus une marque ».

Les Trophées Marius

Les trophées Marius récompensent les meilleurs projets de services dans le domaine du commerce connecté. Ce sont donc 10 startups venues des 4 coins de la France qui ont été présélectionnées et réparties dans trois catégories (International, Innovation et Jeunes Espoirs) pour avoir la chance de décrocher le trophée. Les startup ont pu présenter leur concept pendant 10 minutes (5 minutes de pitch, 5 minutes de questions) face à un jury présidé par Bertrand Bigay (Président de l’accélérateur P.Factory). Les prix ont ensuite été décernés aux trois meilleurs prétendants :

  • Yuzu dans la catégorie « Internationale » : Réseau de cross-selling entre e-commercants et monétisation des données.
  • Smart Cycle dans la catégorie « Jeunes Espoirs » : Un système de recyclage participatif et solidaire.
  • Chromatick dans la catégorie « Innovation » : Un gestionnaire moderne de files d’attente et d’affluence en lieux physiques

 

 19330310691_c0ff705652_o 19140010789_f1f659fc2f_o 19138629038_03d4e769ae_o

Cérémonie de clôture

19324620755_e4cc53dda9_o

 

Elle a fait suite à la remise des Marius, la cérémonie de clôture de #shake15 s’est déroulé très simplement. Hervé Bourdon et Jacques Froissant ont chaleureusement remercié leur équipe organisationnelle ainsi que tous les bénévoles qui ont permis de faire de ce #shake15 ce qu’il a été. A la fois grandiose et confidentiel, Shake a réussi le pari de mettre au même niveau les pointures du e-commerce, les startups et les participants venus de toute la France pour installer un dialogue et une proximité rare dans ce type de conférence. Tout s’est terminé trop vite, il était déjà temps de retrouver la chaleur étouffante de la capitale…  Et de se donner rendez-vous l’année prochaine ! #shake16 ?