20 octobre 2020
Recrutement e-commerce : Quel est l’impact de la crise ?

Quel a été l’impact de la crise sur les recrutements dans l’e-commerce, quels sont les profils les plus recherchés, les salaires ?

Jacques Froissant, fondateur de Altaïde fait le point dans l’émission Good Morning FrenchWeb

 

recrutement e-commerce

Quel est l’impact de la crise dans le recrutement dans le e-commerce ?

Parmi les domaines qui se détachent fortement, il y a la logistique, la Tech, le B to B et la montée en puissance des marketplaces qui créent de nouvelles opportunités.

Il y a eu depuis le début de la crise un gros effondrement dans les entreprises liées au secteur du tourisme, ce qui pèse lourd dans le e-commerce.

On constate aujourd’hui une très forte montée en puissance du retail.

57% du CA du e-commerce est fait avec du produit physique, 44% l’année dernière sur le 1er semestre .

Il y a vraiment une très forte croissance du e-commerce physique.

Cela a des conséquences directes sur le recrutement, il faut toute une logistique en arrière plan pour les entreprises.

 

Quels sont les domaines qui se détachent particulièrement ?

Il y en a 4 aujourd’hui :

  • La logistique, premier domaine, loin devant les autres ( 26000 recrutements ouverts en e-commerce selon une étude QAPA )

Nous constatons chez Altaide une forte demande dans ces métiers de logistique.

  • Les recrutement dans la Tech sont toujours très soutenus, sur des profils plus pointus.
  • On continue avoir des besoins en Data.
  • Montée aussi du B to B, avec la création de postes de responsables de e-commerce ou de spécialistes (traffic manager…)

 

L’utilisation des marketplaces continue à monter en puissance, le covid a été un accélérateur ( au-delà de 40% de croissance malgré la crise )

Chez Altaide, nous le constatons sur des postes de responsable marketplaces, de commerciaux marketplaces…

recrutement data

 

La crise a-t-elle changé quelque chose dans les profils recherchés ?

Pas particulièrement au niveau des compétences, en revanche, les entreprises se sont rendues compte qu’elles avaient peut-être négligé les softskills des candidats : la personnalité, la résistance à la pression au moment d’une crise, l’agilité.

Nous sentons bien que les clients qui nous confient une mission sont encore plus attentifs à cela, il y a un renforcement là-dessus ce qui nous satisfait chez Altaide puisque cela est un cheval de bataille pour nous depuis 20 ans : La performance dépend de la compétence et des softskills !

 

Quels sont les softskills les plus recherchés ?

  • L’autonomie
  • La rigueur dans l’organisation
  • L’agilité

Le télétravail étant très fortement maintenu, ces softskills prennent tout leur sens.

 

Tous les niveaux d’expérience sont recherchés ?

Certains métiers, comme dans les Data, vont demander de l’ expérience.

Pour le reste le niveau n’est pas monté particulièrement avec la crise.

Aujourd’hui, les entreprises sont toutefois un peu plus attentives à leurs recrutements et le niveau d’exigence monte.

Elles cherchent des personnes qui répondent à leurs critères en termes de valeur et de softskills.

 

Cette recrudescence de recrutements à t elle un impact sur les niveaux de salaire ?

Les entreprises restent prudentes !

Même celles ayant fortement développées leur CA pendant la crise et ayant de vrais besoins de recrutement vont faire attention.

 

 

Découvrez notre Guide des métiers du Digital régulièrement mis à jour. Ainsi vous découvrirez les métiers avec leur job description, niveau de rémunération, et formation pour y accéder.

Consultez aussi nos autres articles.

Abonnez vous également à notre page Altaïde.

 

 

 

 

 

 

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *