16 mars 2014
Quel salaire dans une start-up ? sur L'entreprise 25/2/14

Quel salaire dans une start-up ? sur L’entreprise 25/2/14

Si les entrepreneurs du net acceptent de se serrer la ceinture le temps que la projet décolle, des solutions existent pour rémunérer leurs collaborateurs. L’Entreprise lève le voile sur une question souvent taboue.

Extraits de l’article  Quel salaire dans une start-up ? :

Mais « la question du salaire évolue avec la taille de la start-up, explique Jacques Froissant, du cabinet de recrutement Altaïde. En général, jusqu’ à la première levée de fonds, les entrepreneurs tirent la langue et la rémunération est un peu de bric et de broc. »

Quand l’entreprise a franchi un premier palier et que les fondateurs étoffent l’équipe, ils s’alignent, globalement sur les prix du marché.  » En général, les postes qui ne relèvent pas du top management sont rémunérés comme dans un grand groupe, commente Jacques Froissant. Pour les autres, les directeurs marketing ou commerciaux, le salaire à proprement parler est moins élevé que dans une entreprise classique mais complété par d’autres mécanismes. »

« Je conseille toujours aux start-up de diviser le moins possible leur capital et de ne partager qu’avec les salariés qui comptent et qui ont fait leurs preuves et avec le système des BSPCE, les fondateurs ne prennent pas de risques, avance Jacques Froissant. Si le salarié s’en va au bout de six mois, il ne pourra pas exercer ses bons. » En revanche, en cas de croissance rapide de la start-up, l’activation de ces bons peut constituer une grosse plus-value.

quel salaire en startup