16 décembre 2014
« Pour un recruteur, la double compétence est un très bon signe ». Article dans le Figaro

INTERVIEW – Jacques Frois­sant, fondateur du cabinet de recrutement Altaïde et membre du comité de pilotage de l’école Sup de Web, explique les atouts d’une double compétence sur un CV.

LE FIGARO. – Les doubles compétences sont-elles de plus en plus fréquentes dans les profils de candidats?

Jacques FROISSANT. – Effectivement, on voit de plus en plus de doubles compétences. Souvent ce sont des ingénieurs informatiques qui vont compléter leur parcours e n faisant des MBA en marketing et/ouen management. Ce que l’on trouve aussi fréquemment, et c’est un nouveau profil lié au marketing digital, ce sont les diplômés en marketing qui font des formations plus techniques, plus technologiques. Ces diplômés vont suivre des formations courtes et hyperspécialisées. On voit aussi apparaître sur les CV des Mooc d’universités françaises et américaines.

 

 

En savoir plus : http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/pour-un-recruteur-la-double-competence-est-un-tres-bon-signe-10242/

 

Capture d’écran 2015-02-27 à 13.05.22