15 septembre 2014
Le métier de community manager a t'il mauvaise réputation ? Au fait c'est quoi un CM ?

 

La mauvaise e-réputation chantée sur cette video par l’ami JCFrog a beau avoir 3 ans, elle est encore d’actualité dès que l’on parle de community management. Les community manager auraient-ils aussi mauvaise e-réputation ?

De plus en plus, quand on entend parler de Community Manager, c’est souvent pour relever nombre d’erreurs stratégiques, de positionnement, de réactions à l’emporte pièce… Ou pour se moquer de touche à tout du web qui commentent tout et n’importe quoi (de The Voice à la stratégie de Chanel en passant par Carambar, un lancement du nouveau site RH, … tout cela sur un compte pro). L’imagerie populaire voudrait aussi qu’un CM soit un poste de stagiaires plus que de vrais postes…

 

Et pourtant le Community Management bien géré est une vraie composante stratégique d’une direction marketing (et aussi du Marketing RH / Marque employeur). 

Alors un Community Manager digne de ce nom c’est quoi ?

La mission du Community Manager :

Deux vocations pour ce métier : l’interne et l’externe. La partie externe concerne à la fois l’animation d’une marque sur les réseaux sociaux – pages Twitter, Facebook, Linkedin, vidéos sur Youtube – mais aussi l’animation de communautés externes : communautés de partenaires, co-animation de clients, etc . Sur la partie interne, on parle de communautés de pratiques, d’experts, de projets.

A partir des plans d’actions définis par la Direction Marketing (ou RH, Communication), ses principales taches porteront sur :

  • Proposition d’un plan d’engagement sur les médias sociaux (plan éditorial et marketing). Ce plan devra répondre aux objectifs et besoins exprimés par les plans marketing entreprise et décliner la stratégie marketing contenu et la ligne éditoriale.
  • Production éditoriale pour animer la présence sur réseaux sociaux et blogs en contenus. Pour cela, exploiter des contenus éditoriaux existants (vidéos, articles, publications d’experts, autres sources existantes …) et les adapter en fonction des plateformes. En collaboration avec la direction marketing, créer des contenus spécifiques.
  • Ecoute et suivi des conservations en ligne, pour les classifier, et remonter les informations clés aux services concernées (commercial, marketing, communication,RH…). Partager la connaissance de la communauté avec les équipes transverses.
  • Exploitation des logiciels de veille pour surveiller votre marque, découvrir des sujets, rechercher de l’information…
  • Participation aux conversations en ligne en étant le moteur de l’animation en lançant des sujets, interpellant la communauté…
  • Lancement de campagnes spécifiques sur les médias sociaux en pilotant au besoin les agences qui aident à la mise en œuvre (ex : enquête en ligne, concours, ou campagne de publicité sur Twitter…)
  • Identification des relais d’influence, en développant une relation forte avec certains des influenceurs / blogueurs.
  • Reporting, suivi et analyse des actions sur les médias sociaux pour mesurer le ROI des actions menées
  • Etre force de proposition permanente et travailler dans un mode test and learn pour identifier les types de contenus, d’animation… en phase avec les objectifs marketing et les attentes des communautés visées.
  • Formalisation des savoir-faire et best practices en matière de social media et diffusion au sein de l’entreprise

Au cœur des équipes, le CM est un véritable carrefour d’interactions internes (Marketing Salons, Marketing Digital, Contenus, RP, Communication…) et externes (intervenants, influenceurs, partenaires, agences).

 


Le profil type du Community Manager :

Community Manager Bilingue AnglaisGénéralement de formation minimum Bac+4 (Commerce/Marketing/Communication/e-business, Journalisme, Lettres), avec une première expérience (en fonction des postes de stages à 3 ans minimum) en éditorial et gestion de contenus dans un environnement marketing communautaire. Bonne connaissance des principales pratiques de social networking, et du search marketing. Fortes qualités rédactionnelles et orthographe impeccable en français, et autre langue dans certains cas. (PS : quand on vous dit bilingue anglais dans une offre de CM, ne perdez pas de temps si ce n’est pas le cas!). Passion pour les média sociaux, sensibilité marketing et éditoriale, alliés à une grande curiosité intellectuelle et esprit d’équipe, sont les bases pour travailler en mode non hiérarchique (animation d’un réseau d’équipes internes et externes) où réactivité et goût de l’opérationnel priment.

 

Salaire du Community Manager :

Pour un débutant, les salaires observés chez Altaide donnent :

  • 22-26 K€ en Province
  • 24-30 K€ sur Paris RP

Pour un confirmé (3 ans d’expérience mini), on passe à :

  • 28-32 K€ en Province
  • 30-36 K€ sur Paris RP

Un profil confirmé, bilingue anglais français, verra son salaire bonifié de 4-5 K€ sur Paris RP.

Le salaire augmente aussi avec la taille d’entreprise (confirmé par étude RegionsJob ci-dessous). Logique, les responsabilités et les impacts marques sont plus forts. cela correspond aussi à un niveau d’exigence plus élevé dans le profil recruté (3 ans mini d’expérience sur des marques très visibles ou sur un métier spécifique).

 

Vous recherchez un poste de Community Manager ? alors consultez les offres en social media d’Altaide ici.