21 janvier 2015
Etude Deloitte: Facebook stimule l’économie et l’emploi dans le monde

L’étude réalisée par le cabinet Deloitte en Janvier 2015 annonce que 227 milliards de dollars et 4,5 millions d’emplois ont été généré par Facebook en 2014. Des chiffres ahurissants qui montre encore une fois la puissance du réseau social à travers le monde.

« Maurice Deloitte tu pousses pas le bouchon un peu trop loin ? » Chez Altaïde, même si on reconnait volontiers l’impact de Facebook sur l’écosystème, nous trouvons les chiffres très exagérés, non ?

Facebook: un réel coup de pouce pour la France

En France, Facebook représenterait 78 000 créations d’emplois et 7 milliards de dollars d’activité économique générée. Bien plus qu’un réseau social, l’étude Deloitte montre que Facebook est un moteur de croissance pour l’économie mondiale et française.

Facebook regroupe aujourd’hui 1,35 milliard d’utilisateurs dans le monde, dont 28 millions en France. Mais le réseau social accueille aussi un écosystème d’entreprises, de start-ups, d’éditeurs, d’agences … Facebook est devenu un réel outil de travail et fait désormais partie intégrante des stratégies marketing et de développement économique des entreprises.

Facebook en France d’après Deloitte ce serait :

  • 3,3 milliards de dollars et 36 000 emplois grâce à l’impact « marketing
  • 1,8 milliards de dollars et 27 000 emplois créés dans le secteur de l’économie des applications mobiles
  • 1,6 milliards de dollars et 16 000 emplois créés à travers la contribution de Facebook à la demande d’appareils connectés.

 

Facebook: Générateur d’activité économique et d’emplois en France et dans le monde

Capture d’écran 2015-01-21 à 11.31.25

 

Le premier pays à profiter de l’effet positif de Facebook sont les Etats-Unis avec la création de 100 milliards de dollars de valeur et de 1,1 millions d’emplois. En deuxième position, on retrouve l’Union Européenne. « L’effet Facebook » rapporte à cette zone 51 milliards de dollars d’activité économique et 783 000 emplois créés. Facebook à également un effet positif sur les pays émergents: 16 milliards de dollars de valeur en Afrique et Moyen Orient qui ont permis la création de 687 000 emplois et 10 milliards de dollars de richesse au Brésil auxquels s’associent 231 000 emplois crées.

« Les résultats de l’étude Deloitte font la fierté de toutes les équipes Facebook dans le monde. Au-delà du réseau social, ces chiffres démontrent que Facebook contribue fortement au dynamisme économique de tous les pays où ses services sont utilisés. En renforçant chaque jour son rôle de partenaire des entreprises de toutes tailles, Facebook se révèle être un accélérateur de croissance économique mondial grâce à son ancrage fondamentalement local », déclare Laurent Solly, Directeur Général de Facebook France.

 

Facebook stimule les entreprises grâce à ses services marketing, applicatifs et mobiles

L’impact économique positif qu’apporte Facebook à l’économie mondiale se fonde sur une triple-stimulation de l’entreprise sur son écosystème.

  • Le « Marketing Effect » de Facebook sur l’économie

Facebook propose aux entreprises des services marketing performants permettant un ciblage pointu pour développer leur business. Par exemple, le site BlaBlacar, l’application Happn ou encore la boutique en ligne Diapers&Milk ont intégré le marketing Facebook au coeur de leurs stratégies. Les services marketing de Facebook ont généré un impact positif de 148 milliards de dollars sur l’économie mondiale et permis la création de 2,3 millions d’emplois à travers le monde.

Depuis son lancement, Facebook a enregistré plus de 314 millions de connections entre les utilisateurs de Facebook et les pages de PME/TPE.

  • Le « Platform Effect » de Facebook sur l’économie des applications mobiles

Facebook apporte aux développeurs les ressources nécessaires pour créer et monétiser de nouveaux produits, services et applications mobiles, contribuant ainsi au développement de l’économie numérique mobile et à la création d’emplois dans ce secteur porteur. Le secteur mondial des applications mobiles a bénéficié grâce à Facebook d’un impact positif de 29 milliards de dollars et permis de créer plus de 660 000 emplois à travers le monde.

Dans ce domaine, Facebook s’est engagé aux côtés de TheFamily en novembre 2014 pour continuer à aider les jeunes pousses de l’entrepreneuriat français à se développer. A travers ce partenariat, Facebook et TheFamily  souhaitent stimuler l’écosystème entrepreneurial français en impliquant tous les acteurs de l’économie dans la révolution numérique.

  • Le « Connectivity Effect » de Facebook sur la demande en appareils mobiles et services connectés

Enfin, Facebook contribue à stimuler la demande de la population mondiale en appareils mobiles et services connectés. Cette tendance contribue à améliorer la connexion de la population à internet et réduire la fracture numérique.

Capture d’écran 2015-01-21 à 11.39.13

Capture d’écran 2015-01-21 à 11.39.32

Capture d’écran 2015-01-21 à 11.41.01