10 mars 2020
Interview de Jacques Froissant (Altaïde) – les Sommets du Digital 2020

Interview en live aux Sommets du digital de Jacques Froissant, CEO de Altaïde, qui nous parle recrutement, gestion des talents et évolution des profils en entreprise.

interview live de Jacques Froissant, CEO de Altaïde

Quel est le marqueur le plus fort de cette transformation et qu’est-ce que cela change pour un cabinet de recrutement comme Altaïde ?

Il n’y a pas de transformation digitale sans humain, celui-ci étant au cœur de cette transformation.

Un transformation digitale réussie est une prise de conscience au plus haut niveau de l’entreprise, portée par le comité de direction et les RH.

Si les RH, les managers et les salariés ne sont pas impliqués dans cette transformation digitale cela ne fonctionne pas !

Chez Altaïde cette prise en compte est essentielle, on nous demande d’apporter de la technicité, de chercher des experts sur des sujets particuliers tout en ayant bien mesuré à quel niveau en est l’entreprise, si elle est suffisamment avancée pour être attractive pour ces experts.

Chez Altaïde, nous faisons un vrai travail en amont, avec les entreprises et les managers pour bien comprendre leurs besoins.

La dimension conseil en amont est aujourd’hui très importante, bien plus qu’il y a 20 ans.

 

Quels sont les profils et les compétences les plus recherchés dans cette industrie ?

Le marché du digital en 2020 est en chômage négatif.

Dans la tech, par exemple, les postes sont extrêmement difficiles à trouver, en particulier à Paris.

Les entreprises n’ont pas toujours conscience que cela est en train d’arriver sur toute la filière du marketing digital. Les besoins ont explosé partout et malgré la création d’écoles, il n’y a pas assez de gens formés pour faire face à la demande.

D’après l’APEC, le recrutement des cadres dans le digital en 2020, sera fois deux 2019 !

Nous sommes en plein dans la bataille des talents.

Les entreprises doivent mener une réflexion stratégique sur ce qu’elles veulent mettre en avant et sur la façon dont elles vont recruter, vont faire du sourcing de candidats et choisir leur cabinet de recrutement.

D’après une étude Linkedin parmi les compétences hard skills et soft skills les plus recherchées, la créativité serait en tête  ?

Dans les soft skills la créativité est en tête.
Ce qui est logique dans le digital où l’on est en apprentissage permanent.
On essaye des choses et des approches nouvelles dans la tech, le marketing digital ou la stratégie.

Ce qui fait la différence c’est l’humain que l’on met dedans, l’expérience client, l’expérience candidat…tout cela passant beaucoup par la créativité.

En conclusion, les personnes ayant un profil créatif ont un bel avenir devant elles 😉

Enfin, côté hard skills, les compétences les plus demandées en France actuellement tournent autour de la data.
Et d’une façon encore très anecdotique de la blockchain.

Retrouvez ici tous nos articles Revue de presse Altaïde

#somdig20 #bousculer #inspirer #rh #recrutement #ressourceshumaines #management

 

 

 

 

Partager