6 mai 2020
Recrutement et softskills : pourquoi sont-elles nécessaires ?

Recrutement et softskills : Pourquoi faut-il s’y intéresser ?

Le recrutement sur les softskills est le sujet à la mode chez les recruteurs : 97% disent en tenir compte dans leurs recrutements. Un recruteur sur deux estime que les softskills sont aussi importantes que les compétences techniques.

 

Pourquoi parle t’on des softskills ?

Pour être recruté aujourd’hui, les seules compétences techniques ne suffisent plus. La performance d’une personne va être très liée à ses softskills.  Salariés et manager doivent donc développer des qualités non techniques telles que la créativité ou l’empathie.

Tout cela reste néanmoins encore un peu nébuleux pour les recruteurs comme les candidats. Nous allons essayer de décoder dans une série d’articles pourquoi sont-elles devenues plus essentielles aujourd’hui ? Que recherche les recruteurs ? Quelles sont les Soft Skills que vos candidats doivent posséder pour réussir demain au sein de votre entreprise ?

Tout d’abord de quoi parle t’on ? Les softskills c’est quoi ?

Soft skills ou compétences molles : C’est l’ensemble de ce qui constitue votre savoir être favorisant l’adaptation à votre poste, à l’entreprise et aux autres personnes de votre environnement (membres de votre équipe, management, partenaires…). Ce savoir-être est composé de nos traits de personnalité, nos motivations, nos schémas de pensée et nos aptitudes cognitives.

Exemples : empathie, esprit d’équipe, gestion du temps, flexibilité, leadership…

Hard skills ou compétences dures : Ce sont toutes les connaissances et savoir-faire métier que vous avez acquis par formation et /ou expérience et que vous pouvez démontrer de manière concrète.

Exemples : maitrise de l’anglais, expertise dans une techno de développement (Java, PHP, Node JS…), maitrise d’un outil logiciel (CRM Salesforce, Marketing Automation Hubspot…), expérience en acquisition SEO – SEA, expérience de la vente grands comptes…

Quelles softskills pour mon job ?

La transformation rapide du monde du travail, la crise en étant un révélateur, à la lumière de la digitalisation, nous oblige à miser sur le capital humain. Vos compétences humaines et comportementales, vont faire la différence.

Les soft skills sont donc de plus en plus évaluées par les recruteurs ou chasseurs de têtes.

Il devient donc intéressant, en tant que candidat à un poste, de se poser la question des qualités que le recruteur peut attendre. Une façon pour les détecter se trouve en partie dans les annonces / offres d’emploi elles-mêmes.

 

Avant de faire un article plus long sur le sujet, voici selon le Forum Économique Mondial, les softskills auxquelles les recruteurs vont s’attarder en priorité :

  1. Pensée analytique et capacité d’innovation (Analytical thinking and innovation)
  2. Vos techniques d’apprentissage actif (Active learning and learning strategies)
  3. Créativité, originalité et prise d’initiative (Creativity, originality and initiative)
  4. Capacité à concevoir des technologies et à programmer (Technology design and programming)
  5. Votre capacité d’analyse et votre pensée critique (Critical thinking and analysis)
  6. Capacité à résoudre des problèmes complexes (Complex problem-solving)
  7. Leadership et influence sociale (Leadership and social influence)
  8. Intelligence émotionnelle (Emotional intelligence)
  9. Raisonnement, capacité d’idéation et capacité à résoudre des problèmes (Reasoning, problem-solving and ideation)
  10. Vos capacités d’analyse de systèmes et d’évaluation (Systems analysis and evaluation)

 

Cet article est le premier d’une série sur les softskills. Suivez notre page Linkedin ici pour ne pas louper les autres !

Vous souhaitez faire évaluer les softskills de vos équipes ou de candidats en recrutement ? N’hésitez pas à nous contacter ici pour profiter de notre service d’évaluation des softskills !

 

Partager